Antistress : Écrire sur les échecs du passé

 

Si vous êtes une personne paralysée par le stress, l’écriture peut vous aider. En effet, l’écriture des temps il vous améliora vos performances. Comme le dit le proverbe français : «L’écriture en adversité, console et nous donne gaieté.»

Écrire sur les échecs du passé pour être plus performant

Si vous avez une chance importante, et que le stress a tendance à vite monter en vous, il existe une méthode antistress révolutionnaire. En plus, de vous dé-stresser cette méthode permettra de tenir un journal personnel, ce qui colle parfaitement avec le Miracle Morning.
En clair, avant de préparer une nouvelle épreuve stressante, prenez une plume ou une application de saisie de note comme Evernote, et écrivez sur vos échecs passés. C’est Brynne Dimenichi et ses collègues de l’université de Rutgers, aux Etats-Unis qui viennent de prouver que cela atténue aussi bien le stress que son effet nocif sur les performances futures.
Lors de l’expérience, les participants ont passé dix minutes à songer à un échec passé de leur choix. Puis, ils devaient le coucher par écrit (sur ordinateur). Les déceptions rapportées sont très variées. Cela va de recalage à des examens à le non-aboutissement d’une relation amoureuse, en passant par des débâcles sportives. Pour terminer le test, ils ont été placés en situation de stress en simulant d’abord un entretien d’embauche, puis en comptant de 2063 à 13 (à rebours) sans se tromper, sous peine de recommencer depuis le début.
Le résultat fut sans appel, après ces épreuves le taux de cortisol salivaire (une mesure physiologique du stress) était inférieur à celui du groupe contrôle (qui n’avait pas évoqué le passé par écrit).

Plus de concentration et de réflexion ?

Dans la deuxième phase de test, le groupe de personne qui se sentait moins stressé a vécu une seconde expérience, cette fois sur la performance. Les chercheurs voulaient démontrer qu’une fois le stress évacué, nous sommes plus concentrer, plus performant.
Alors, pendant trente minutes, les « cobayes » ont dû taper sur la barre espace d’un clavier à chaque fois qu’ils voyaient une lettre sauf si c’était une voyelle.

Et là encore le résultat est sans appel. Les personnes ayant écrit sur un échec du passé ont été plus performant et plus concentré que le groupe contrôle. Les chercheurs ont remarqués que les individus testés mettaient plus de temps à répondre, ce qui prouve que le retour sur l’expérience passée leur apporte plus de réflexion. En gros, notre cerveau nous dirait « bon cette fois, tu vas réussir mon grand.« 

Quel type d’échec dois je choisir ?

Des échecs nous en avons tous vécus, et les chercheurs sont formelle, si vous voulez de bons résultats écrivez sur un échec cuisant. En effet, plus l’échec était intense à l’époque de celui-ci, plus grande est la résistance au stress dans la nouvelle épreuve.

Bien entendu, vous ne pouvez pas répéter cela à chaque fois qu’une situation stressante va se présenter. Mais si vous devez vous présenter pour un entretien d’embauche, un examen, ou devant vos collègues lors d’un séminaire, vous pouvez utiliser cette méthode pour être au top !

Complétez avec des packs Natura Force et vous pourrez conquérir les foules. Je vous propose 15% de remise sur tout le site avec le code naturapromo15

Source : Cerveau & Psycho

RECEVEZ GRATUITEMENT MON LIVRE

Laissez-moi juste votre e-mail pour que je vous envoie gratuitement mon livre numérique « Être pleinement heureux et en forme »

Regardez vos mails (n'oubliez pas les spams et l'onglet promotion sur gmail)

Pin It on Pinterest

Share This