Pour commencer, qu’est-ce que le charisme ? D’après le dictionnaire de mon Mac Book Pro c’est un don octroyé par Dieu. Bien qu’un peu trop forte à mon goût, cette définition ne soit pas loin de la réalité. Les personnes charismatiques peuvent embarquer tout le monde ou presque dans leurs projets. C’est un superpouvoir inné chez certains, mais travaillé chez beaucoup. Donc, vous l’avez compris, dans cet article je vais vous apprendre à être charismatique. Et comme le disait si bien François Proust :

En imposer pour ne pas avoir à imposer, voilà en quoi consiste le charisme.

Avant de parler, pensez que votre voix est votre outil le plus puissant. Bien plus puissant que votre poing et votre pied fort réunis. Vous pouvez déclencher des tempêtes médiatiques si vous l’utilisez mal. Comme vous pouvez déverser de l’amour.

Baissez l’intonation de votre voix à la fin de vos phrases.

Lorsque vous vous adressez à quelqu’un ou à un auditoire, prendre le temps de bien articuler c’est la base, mais il y a un truc que peu de personnes utilisent. Pensez à l’intonation de votre voix en bout de phrase. Cela permet de marquer la fin de votre intervention et de mettre du rythme dans votre discours. Quoi de plus ennuyeux qu’un discours monocorde, sans âme. Alors, je ne vous demande pas de jouer au Youtubeur surexcité qui va faire faire les montagnes russes à sa voix pour capter l’attention. Il suffit d’avoir une légère variation en fin de phrase.

Réduisez la vitesse et la fréquence de vos hochement de tête.

Ah ! Le hochement de tête, tellement commun à tous les êtres humains de cette belle planète. Tout le monde hoche la tête, les bébés, les seniors, et même les animaux. Et si tout le monde le fait, c’est pour montrer notre accord avec la personne qui nous parle, ou pour montrer que l’on comprend ce qu’elle nous dit. Mais si tout le monde le fait, nous ne le faisons pas tous de la bonne manière. Réduisez la vitesse et la fréquence de vos hochements va vous donner un air plus sûr. Ralentir la vitesse veut dire que vous n’avez pas un besoin frénétique de dire à votre interlocuteur « OK j’ai compris », vous paraissez donc plus sûr de vous. Et réduire la fréquence montre que vous n’avez pas le souhait de valider les propos de celui qui vous parle, car vous êtes le leader.

Marquez le stop pour avoir du charisme.

Une conversation doit être structurée. Vous devez vous trouver entre le gars monocorde qu’on ne veut pas écouter et celui qui est sous Red Bull toute la journée. Pour être clair, soyez audible (rien à voir avec l’application Amazon pour écouter des livres audio, mais n’hésitez pas à lire mon article à ce sujet, d’ailleurs les comédiens peuvent vous inspirer). Marquez le stop entre chaque phrase et chacune de vos interventions. Je prends la métaphore du Code de la route parce qu’elle est visuelle. Lorsque l’on marque un stop, nous ne restons pas 10 secondes à attendre, nous prenons 2 secondes pour vérifier que c’est bien à nous et nous nous lançons. Pour une conversation c’est pareil. Prenez le temps de ne pas couper la parole (lire aussi l’article sur les 8 façons de rester cool et patient). Et vu que la nature à horreur du vide, si votre interlocuteur est gêné par ce blanc de 2 secondes, il va surenchérir jusqu’à épuisement et va se trouver ridicule d’avoir monopolisé la parole, et quand cela viendra à votre tour, et que vous aurez appliqué ces trois hacks. Vous sortirez grandit de cette conversation.

Testez ces astuces au quotidien pour avoir du charisme

Pour conclure, voici les mises en situation qui vont vous apporter un plus dans votre vie quotidienne :

• La prochaine fois que vous êtes à une soirée d’anniversaire ou un mariage. Prenez la parole et appliquez mes hacks et notez les retours de votre entourage.

• Lors de votre prochaine réunion d’équipe, demandez à prendre la parole. Et expliquez votre façon de voir les choses et n’oubliez pas mes astuces.

Comme le dis si bien Julian Treasure : aujourd’hui nous vivons dans un monde ou la plupart des gens ne s’exprime pas correctement. A des gens qui n’écoutent tout simplement pas. Dans un environnement qui n’est pas adéquate. Comment serait le monde si nous parlions puissamment à des gens qui nous écoutaient consciemment, dans des environnements vraiment adéquats ?

Allez plus loin avec la vidéo du TED de Julian Treasure :

 

RECEVEZ GRATUITEMENT MON LIVRE

Laissez-moi juste votre e-mail pour que je vous envoie gratuitement mon livre numérique « Être pleinement heureux et en forme »

Regardez vos mails (n'oubliez pas les spams et l'onglet promotion sur gmail)

Pin It on Pinterest

Share This