Combattre les allergies et le pollen

Le printemps est là. Le soleil nous rend déjà plus visite et je vois ces fleurs dévoiler leurs magnifiques couleurs. C’est le temps des amours, je sors, je ris mais surtout, j’admire. J’admire la beauté de cette nature splendide.

Oui mais non. J’admire à moitié hein parce que ces maux de têtes, ces crises d’asthmes et ce rhume sous cette chaleur me font un peu détester ce printemps si sacré. Et oui car qui dit printemps dit fleur et qui dit fleur dit pollen et abeilles. L’équation est simple mais qu’est ce qu’elle m’énerve. Alors oui, les abeilles c’est gentil. Ce ne sont pas ces guêpes qui piquent en été. Mais les abeilles, elles se nourrissent de pollen. Elles transportent le pollen même. Et je veux combattre les allergies et le pollen.

Mais le pollen c’est quoi. Oui car avec l’arrivée du printemps, je découvre à nouveau des aspects de la vie que j’avais pu oublier pendant plus de six mois. Le pollen est selon wikipedia l’élément mâle produit par une fleur chez les plantes à graines. Ce pollen permet la reproduction des fleurs. Elles sont transportées par les abeilles, mais aussi par le vent. Et on ne le sens pas mais le pollen est très vite présent dans l’air. Il suffit qu’il y ait quelques fleurs pas loins, aussi quelques abeilles pour amplifier le phénomène et le tour est joué.

Après tout, on peut se dire que les fleurs c’est beau. Mais mes ennuis avec le pollen, eux ne sont pas beaux. Oui car je suis allergique au pollen. J’ai ce fameux rhume des foins. Alors, en continuant de me réinformer sur le pollen, j’ai aussi redécouvert et parfois même découvert quelques solutions simples mais efficaces pour se protéger de cette allergie et pour en soigner les différents effets souvent malheureusement très négatifs.

Attention, ces solutions pour combattre les allergies et le pollen sont purement informatives. Je vous fais part de mon expérience. Je suis un simple romantique qui se balade dans les champs. Pas un médecin spécialiste en allergie champêtre.

La première astuce consiste tout simplement à bien choisir les lieux où nous allons aller. Oui, inutile de combattre les allergies et le pollen si vous courez dans les champs sans but. Demandez-vous si vous êtes obligé d’emprunter un chemin avec beaucoup de fleurs, de plantes à pollen. Bref, votre itinéraire doit être le plus “sûr” possible. Du manière générale, il est aussi bon de savoir que certaines zones en France ont des pollens plus ou moins dangereux. Le Réseau Nationale de Surveillance Aérobiologique a donc constitué une carte de France indiquant le degré de danger de chaque région.

Cette astuce a pu paraître un peu facile, mais elle est néanmoins très importante et il est toujours bon de s’en souvenir.

Passons donc maintenant aux astuces plus pratiques, celles qui auront des effets très clairs et très directs sur le fait de combattre les allergies et le pollen. Les prochaines astuces seront divisées en deux groupes principalement. Le premier groupe concerne la prévention. Mieux se couvrir, etc. Le second groupe le traitement, comment guérir.

Même si il vaut mieux prévenir que guérir, je vais aussi donner des astuces pour guérir.

Tout d’abord, vous me l’accorderez, il est essentiel de bien se protéger du pollen. cette protection passe par plusieurs axes fondamentaux. Le premier est la protection du corps directement. Alors oui, ce n’est pas toujours plaisant de devoir se protéger tout le temps même quand il fait beau mais à un moment, il faut savoir ce que vous voulez hein. Alors n’oubliez pas les lunettes de soleil pour éviter que le pollen s’attaque à vos chers yeux si sensibles, mais aussi le chapeau ou la casquette. En effet, le pollen reste facilement dans vos cheveux et peut vous attaquer sournoisement plusieurs heures après, même une fois arrivé en intérieur. J’ai vécu cette expérience et je ne vous invite surtout pas à la reproduire. Je préfère personnellement le bob. Il couvre plus la tête, a son style et ne bloque pas la vision. Mais ce n’est qu’une question de goût.

Le deuxième axe de protection concerne la seconde protection. Je m’explique, oui seconde protection en soi ne signifie rien. La deuxième protection est celle qui est au delà de la protection de vos habits qui restent constamment sur vous. Cette protection est plus considérée comme de la réelle prévention. Voici les points à retenir. Comme un boxeur qui choisit bien ses gants il faut bien choisir sa protection pour combattre les allergies et le pollen.

Tout d’abord, veillez à fermer la fenêtre de votre voiture quand vous passez près de zones avec beaucoup de plantes. Je précise quand vous passez près de zones avec beaucoup de plantes pour que vous évitiez de vous étouffer à 40° dans la voiture en pleine ville. Cette astuce est indispensable en campagne pour éviter l’accumulation de pollen à l’intérieur du véhicule. N’oubliez pas d’aérer la voiture une fois arrivé, ça fait toujours du bien. Bien sûr, vous pouvez utiliser le bouton de renouvellement de l’air dans l’habitacle (vous savez le bouton avec la voiture et la flèche retour dessinée). Les autres astuces de prévention concerne des évènements ponctuels : évitez les piques-niques qui sont les moments idéals pour avoir une allergie au pollen, et ne sortez pas après un orage. Ni pendant, mais ça je pense que vous êtes intelligent pour le savoir. Oui, le pollen est plus présent dans l’atmosphère quand celui-ci est humide.

Pour terminer, éviter de pratiquer une activité physique en extérieur lors des périodes de grande pollinisation, consulter la carte lié ci-dessus pour savoir si c’est tendu de faire un foot avec les amigos. Si vous êtes obligé de sortir dans ces moments pensez aux filtres respiratoires.

Je vous ai prévenu.

Ah, vous avez déclaré une allergie ? Il fallait suivre mes conseils. Vous les avez suivi à la lettre ? Alors voici des astuces pour guérir ces allergies. Tout d’abord évitez de vous baignez. Le chlore amplifie les effets négatifs de l’allergie. Inutile d’aggraver votre situation. Evitez aussi la cigarette. Elle a le même effet que le chlore sauf qu’elle a aussi pleins d’autres effets négatifs. Vous les connaissez.

Le meilleur remède que je connaisse aujourd’hui, excepté la consultation d’un médecin évidemment, est la prise d’oligo-éléments régulièrement. Allez en pharmacie pour recevoir plus de conseils à ce sujet. Cependant, ces oligo-éléments ont souvent guéri.

Enfin, voici deux applications pour prévenir et guérir les allergies au pollen : Alertes Pollen et Météo Pollen.

Bon courage dans votre lutte acharnée pour un monde meilleur,

Parce que j’aime quand même la nature et les fleurs

 

Pin It on Pinterest

Share This