Les 3 livres qui m’ont botté le cul bien comme il faut

Introduction

Je n’avais pas l’intention d’écrire de nouvel article aussi vite, mais je me suis encore fait botter le cul par Olivier Roland (même si je ne le connais pas personnellement), donc encore merci à lui. Il organise un événement interblogueur qui se nomme Les 3 livres qui ont changé ma vie et qui permet, entre autres, de promouvoir les blogueurs les plus talentueux.

Je suis plutôt fan de son travail et plus précisément de son blog Des Livres pour changer de vie. Pour être totalement honnête, c’est en grande partie grâce à son livre Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études (je ne parlerai pas de son livre dans cet article bien qu’il ait joué un rôle majeur dans ma transformation) que j’ai pris goût à la lecture. Je vous invite donc à faire un tour sur son blog, à le mettre dans vos favoris et à réclamer votre livre numérique gratuit. Et, par-dessus tout, je vous invite à lire son excellent article sur Père riche, père pauvre (livre que je viens de lire par ailleurs).

Pour respecter le format de l’article, j’ai donc dû me résoudre à vous parler de 3 livres seulement, bien qu’il y en ait de nombreux autres qui ont ouvert mon esprit. C’est pour ça que je vais vous parler de ceux qui m’ont botté le cul, c’est-à-dire ceux qui m’ont sorti de ma zone de confort.

Les livres qui ont changé ma vie – Développement personnel

De ma routine matinale vers le Miracle Morning d’Hal Elrold

Pour commencer, je tiens à dire que je fus le plus heureux des hommes quand, un matin de mars, lorsque je faisais le chemin qui me conduisait vers la crèche de mon fils (mon petit bout de métro quotidien), j’ai vu une jeune femme en train de lire Miracle Morning de Hal Elrold. Je me suis dit « l’humanité n’est pas foutue, je ne suis pas le seul à m’intéresser à autre chose qu’à du divertissement ».

Il faut dire qu’à cette période, j’avais beau parler de développement personnel, j’avais l’impression d’être un extraterrestre. Je n’avais pas encore lu le Miracle Morning, mais l’application Audible (livre audio d’Amazon) avait tendance à me le proposer avec insistance. J’avais l’impression qu’il me poursuivait, comme un bout de Scotch un peu trop collant au bout du doigt.

De plus, le titre, qui n’a sûrement pas été choisi au hasard, avait tendance à m’interpeller. J’avais déjà une routine matinale, mais celle-ci avait été mise KO par le froid hivernal et la rat race. Pas de miracle donc, comme pour beaucoup d’activités, j’avais trouvé tout un tas d’excuses pour l’arrêter. Disons que je n’avais pas connaissance des faits scientifiques et des nombreux bienfaits que présente le Miracle Morning.

Ma routine matinale avant le Miracle Morning

  1. Réveil à l’heure à laquelle mon fils avait décidé de se lever
  2. Assez souvent, une séance de HIIT (séance de sport très courte)
  3. Préparation et toilette de mon fils
  4. Préparation et toilette (ou douche) pour moi-même
  5. Prise d’un petit-déjeuner équilibré
  6. Dépôt du fiston à la crèche (écoute de livres audio dans les transports)
  7. Départ pour mon lieu de travail
  8. Commencement de la foire d’empoigne

En soit, ma routine n’était pas si éloignée de ce que nous enseigne Hal Elrold. Je n’étais simplement pas assez organisé pour mener à bien mes exercices tous les jours. Je m’explique : je pense qu’il faut vraiment tenir les objectifs que l’on se fixe et, pour y arriver, il faut une vraie motivation, une vraie bonne raison. Je pense que si vous voulez faire du sport parce que vous avez « bronzette » dans 2 mois, vous n’allez pas y arriver, ou, en tout cas, cela ne sera pas durable. Ce en quoi ce livre m’a aidé, c‘est à me trouver un vrai but. Je veux être en meilleure santé pour voir mon fils grandir, et atteindre mon indépendance financière.

Pourquoi le Miracle Morning a changé ma vie ?

Depuis la lecture, ou plutôt l’écoute, du Miracle Morning, j’ai revu ma routine et j’ai trouvé un assistant virtuel super performant qui se nomme Fabulous.

Dans son livre, Hal Elrold conseille de commencer sa journée selon la méthode SAVERS, c’est à dire :

Silence

Après avoir bu de l’eau, commencez votre journée par un moment de silence, de méditation, de calme. L’application Fabulous peut vous aider avec une séance de méditation guidée (voir la vidéo de mes Life Savers sur Fabulous). Pour ma part, j’utilise l’app Petit Bambou, qui m’a initié à la méditation, et pour laquelle j’entretien un petit faible. Pour les plus croyants d’entre nous, c’est aussi l’occasion de prier.

Affirmations

La pensée positive peut vous apporter beaucoup dans votre quotidien. Les personnes qui se répètent qu’ils peuvent le faire, ont toujours de meilleurs résultats que ceux qui se disent qu’ils sont nuls. Je me souviens qu’un « ami » me racontait qu’il avait été dans le même collège que le célèbre mannequin, chanteur, et entrepreneur Baptiste Giabiconi. Il me disait que, dans leurs jeunes années, Baptiste était un peu le souffre-douleur de ses camarades, parce qu’il avait un appareil d’orthodontie, de l’acné et qu’il était tout chétif. En bref, un physique beaucoup moins flatteur qu’aujourd’hui. Et à chaque fois que quelqu’un s’en prenait à lui, le bousculait et le chahutait, le jeune Baptiste disait « Un jour, je serai mannequin et je serai riche ». Le reste appartient à l’histoire.

Visualisation

Pensez à votre but, si vous voulez devenir riche, pensez-y au moins une fois par jour. Si c’est le matin, c’est encore mieux, car vous aurez toute la journée pour le devenir. Cela vous permettra aussi de savoir, ce dont vous avez besoin pour y arriver. Le R, et le S de SAVERS vous aideront à planifier votre stratégie pour atteindre votre but. Avec l’application Fabulous, vous aurez tous les jours un rappel matinal pour y penser.

Exercice

Faites du sport, au moins 7 minutes par jour avec la méthode HIIT. Téléchargez l’application 7 minutes workout (ou toujours Fabulous) et tenez votre engagement. Pour mieux tenir vos engagements, demandez à votre conjoint(e) ou un ami de s’y mettre avec vous. Vous avez forcément 7 minutes par jour à libérer pour être en meilleure forme et en meilleure santé.

Reading (lecture)

Prenez le temps de lire, ne serait-ce que quelques lignes par routine matinale. Personnellement je concilie l’exercice et la lecture en même temps. Non je ne cours pas avec un livre à la main. J’écoute des livres audio en faisant ma séance de HIIT (encore du temps gagné). De plus, lire ou écouter des livres de développement personnel, vous apportera de la clairvoyance pour visualiser et atteindre votre objectif. Vous serez meilleur, car vous aurez appris des techniques de vente, de gestion des finances…

Scribing (écrire)

Vous pouvez toujours utiliser Fabulous pour écrire quelques mots sur votre journée à venir, vos sentiments… Sinon il existe 5 minutes journal, mais personnellement, j’utilise Daylio qui permet de choisir le smiley de notre humeur, les activités que l’on va faire dans la journée et d’écrire une ligne à ce sujet.

Je vous laisse vous faire votre propre avis sur le livre en le lisant entièrement, car, bien entendu, ceci n’est qu’un résumé réalisé à travers le prisme de ma lecture.

Les livres qui ont changé ma vie – Histoire

Sapiens, brève histoire de l’humanité

Pour planter le décor, Sapiens fut l’un des éléments déclencheurs à ce que passe au végétarisme. En effet, il y avait déjà eu des vidéos, articles, dessins… Qui m’avaient poussé à réfléchir sur les sujets de la souffrance animale et de notre hiérarchie d’espèces, mais après l’écoute du livre, j’ai tout simplement dit stop à la viande. Vous comprendrez pourquoi je vous dis que ce livre m’a botté le cul quand vous lirez les lignes suivantes.

Dans mon adolescence, je ne mangeais pas si le repas ne comprenait pas de viande. J’étais tellement carnivore que je pouvais manger une vingtaine de côtelettes sans avoir peur. Je me souviens avoir posé à mon père la fameuse question « il y a quoi à manger », et lorsqu’il m’a répondu, « j’ai fait des pâtes » (ou je ne sais plus quel plat « végétarien »), j’avais littéralement tapé une crise de nerfs, car il n’y avait pas de viande au menu.

Pourquoi Sapiens m’a poussé à devenir végétarien ?

J’ai eu du mal à me l’expliquer jusqu’au jour où j’ai dû l’expliquer à un ami. Yuval Noah Harari (l’auteur du livre et historien de son état) explique tellement bien l’aberration de notre hiérarchisation des espèces, dépeint tellement bien la souffrance physique et psychologique des animaux et explique tellement parfaitement l’extermination que nous avons faite de nos cousins néandertaliens, que je ne pense pas avoir été le seul à changer ma vision des choses. Je n’ai pas changé de vision seulement en ce qui concerne les animaux, j’ai changé ma vision entière de l’humanité. Je ne porterai aucun jugement sur notre mode de consommation, car l’avenir le fera mieux que moi. Pour le bien de cet article, j’ai appris que Yuval Noah Harari est végétalien.

Au-delà de l’aspect alimentaire, le livre m’a beaucoup appris sur le lot d’erreurs que chacune des révolutions (agricole, industrielle…) a apporté. En effet, l’auteur illustre à merveille les pièges dans lesquels l’humanité est tombée avec les différentes révolutions. Bien que celles-ci aient apporté de grands bénéfices aux Sapiens, elles nous ont aussi enfermés dans la rat race.

 

Les livres qui ont changé ma vie – Indépendance financière

Père riche, père pauvre

Au début de mon écoute du livre, j’ai assez peu apprécié le ton de l’auteur, mais j’ai très vite révisé mon jugement. Robert Kiyosaki donne beaucoup d’exemples et illustre toutes ses théories par des citations et des anecdotes personnelles. Le livre a bousculé mes certitudes sur le business. Comme beaucoup de monde, les chiffres m’ennuient et je n’ai jamais voulu m’y intéresser. J’ai quelques notions de comptabilité, que j’ai bien enfouies dans les tréfonds de ma mémoire. J’ai donc mis des actions en place pour devenir un comptable du dimanche, qui saura gérer ses comptes sans aide et développer ce que l’auteur appelle l’intelligence financière.

La phrase qui a le plus attiré mon attention est « ne dites jamais que vous ne pouvez pas vous payer quelque chose, mais comment vous pouvez faire pour vous payer quelque chose ». Cette phrase positive au possible, apporte une nouvelle vision de la vie. Je ne me dis plus ce genre de phrases depuis, et même si parfois la stratégie pour obtenir ce que je veux est très complexe, je me demande pourquoi je veux cela et si je le veux vraiment, puis j’applique ma stratégie.

Se fixer des objectifs lointains et ambitieux

Il ne faut pas avoir peur de se fixer des objectifs lointains, et, surtout, il ne faut pas avoir peur de l’échec, sinon vous serez paralysé et incapable de devenir indépendant financièrement. Je peux vous donner l’exemple de mes débuts dans le blogging. Je suis tout à fait conscient que j’ai quelques lacunes en écriture, que je dois avoir des fautes d’orthographe de-ci de-là, mais cette activité m’a permis de devenir meilleur en orthographe et en copywriting. De plus, j’utilise un correcteur et je fais toujours relire mes articles par des personnes différentes, et quand j’estime que cela est important, je le fais corriger par un correcteur professionnel.

Robert Kiyosaki nous apprend qu’il faut bâtir une importante colonne de l’actif pour devenir indépendant financièrement. Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce livre, c’est qu’à chaque fin de chapitre, il y a un résumé complet de ce qui vient d’être écrit, donc si vous avez été étourdi, vous pouvez retrouver la synthèse facilement.

Conclusion

Ce fut très compliqué, de me résoudre à limiter ma liste de livres, tellement il y en a d’excellents. Je n’ai pas parlé de Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études, mais je vous conseille vivement de le lire, car il résume beaucoup de livres de développement personnel en y apportant des méthodes concrètes à mettre en place tout de suite. J’ai aussi adoré Libérez votre cerveau d’Idriss Aberkane, j’en passe et des meilleurs, je vous laisse le soin de m’interpeller sur les réseaux sociaux pour me poser vos questions.

 

Pin It on Pinterest

Share This